Etape 4 – Aux confins du réel

Par mgteamdelcorazon

Étape 4 : Aux confins du réel
Nous prenons la route très fatiguées mais remontées par les résultats de la journée précédente. Nous faisons cap sur différents hauts plateaux andins.
Comme la veille nous enchainons les petites coupes, notamment vers le Salar Olaroz mais une fois de plus le temps défile entre calculs et aides des autres équipages. Nous nous rendons compte que nous fermons le peloton et qu’il va falloir prendre des décisions rapidement sauf que nous crevons à 4400m d’altitude ! C’est une fois de plus le sommet le plus haut de l’étape ! Et hors mis la splendide vue, nous commençons à avoir l’habitude d’avoir des problèmes aux points culminants des étapes. Nous méchons et repartons rapidement dans les plaines.
Comme on aime à le répéter le paysage qui nous entoure est exceptionnel. Il change tous les jours et nous émerveille toujours autant. Il est si surprenant de rouler entre plaines et montagnes en étant seule à perte de vue.
Nous continuons l’étape avec quelques difficultés dont une seconde crevaison à 4100m mais aussi des coupes ambitieuses qui nous orientent trop loin et nous font louper une sortie de rio ! Alors qu’il est difficile pour nous de garder le moral nous crevons une troisième fois et prenons une pénalité pour avoir oublié de rallumer nos phares au contrôle de passage suite à cette énième crevaison.
Cette journée de 325 km nous aura au moins permise d’assister à un divin coucher de soleil avant de rejoindre, de nuit, San Antonio de Los Cobres par une piste à flanc de montagne. Nous terminons par les démarches habituelles : ravitaillement, les vérifications mécaniques et pour nous, suite à cette journée horrible, direction la gomeria pour réparer nos pneus et en acheter un autre !
Évidemment, nous terminons 53e au classement du jour et perdons 9 places au classement général, soit en 20e position.

      

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *