Etape marathon – La piste des mille salars – Jour 1

Par mgteamdelcorazon

Etape marathon : La piste des mille salars 

Jour 1 : Nous quittons San antonio de los Cobres avec l’envie de réussir et de ne décevoir personne aujourd’hui ! En plus, c’est l’étape marathon, celle que tout le monde attend le plus car d’une part c’est la dernière et d’autre part c’est la seule où nous sommes en autonomie durant 2 jours. Évidemment, étant la dernière étape la compétition est nettement visible. Nous décidons de jouer le jeu mais sans abuser pour éviter notre souci d’orientation de la veille. Puis nous savons qu’une place sur le podium est impossible, nous essayons de garder notre objectif en tête : être dans les 20 premières !

Pour cette étape, l’équipe nous promet des décors exceptionnels mais en toute objectivité les qualificatifs manquent pour pouvoir décrire dans quoi nous roulons ! Nous avons l’immense plaisir de parcours les abords du salar de Rincon, presque au Chili, d’y faire de petites coupes sans s’ensabler et de profiter comme jamais du paysage ! Nous continuons l’étape et alors que nous venons de passer le premier contrôle de passage nous nous tankons et faisons un croisement de pont. D’autres Roses nous aident pour sortir et ne pas avoir a appeler l’assistance mécanique. Heureusement cela est assez rapide avec un peu de monde et nos 2 plaques de dessablage. Nous culminons à 4650m avec une vue a 360 degrés sur la cordière des Andes et le salar Arizaro qui est le plus grand d’Argentine. Il est si surprenant de rouler entre plaines et montagnes en étant seule à perte de vue.

Nous avons la chance unique de rouler dans des zones protégées où les coupes sont tout naturellement interdites, et on le comprend ! Nous nous sentons privilégiées d’être ici.

 

Nous continuons l’étape dans la région de Tolar Grande mais aussi par le salar el diablo qui nous fascine par des montagnes rouges, notamment dans une traversée de canyon ! La géologie est incroyable et nous offre des camaïeux de rouges, ocres vraiment somptueux. Nous prenons davantage de plaisir aujourd’hui en pilotage et navigation grâce à ce qui nous entoure mais aussi grâce à des pistes plus roulantes. Nous atteignons l’objectif des 342km à faire de jour (car il nous est interdit de rouler de nuit pendant l’étape marathon) pour rejoindre le village de Santa Rosa de los Patos Grandes qui attend les Roses chaque année pour une fête et point de ralliement pour la nuit. Tous les habitants sont là pour nous accueillir, nous mangeons d’excellents empanadas et c’est le moment pour nous toutes de décompresser, s’amuser et danser une bonne partie de la nuit ! L’animation est faite part les villageois en commençant par un grand feu de joie où nous faisons le rituel d’offrandes à la Pachamama avant de danser tous ensemble. Les enceintes sont dehors et les gyrophares de l’ambulance du rallye servent de boules à facettes ! Totalement insolite ! Les argentins sont si gentils, visiblement contents de nous avoir, ils nous accueillent chaleureusement notamment en ouvrant les portes de leur école comme dortoirs. Les enfants enflamment la piste de danse autour du feu. Rapidement nous sommes quand même confrontées au 4000m d’altitude pour danser toute la nuit ce qui fait beaucoup rire les enfants du village. Nous allons toutes nous coucher ravies de cette soirée !

 

    

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *